Everything comes to an end


After more than a year, I finally find the strength to break that silence. More than a year now without publishing anything and it almost feel awkward...

Après plus d'un an, je trouve finalement la force de briser ce silence. Plus d'un an maintenant sans rien publier et tout cela me semble presque étrange maintenant...

This is undoubtedly the longest break I've ever had since I started blogging back in 2012 and I've been wanting to write this post for such a long time, but I honestly didn't even know where to start, how to write down things without being too personal and the main question that was going on and on in my mind was Should I even continue blogging...?
So I guess this post will be an answer to all these unanswered questions, an explanation to that long silence (and I'll try to keep it the shortest as possible I promise!) And yes, it will be personal because I need and want to keep on being real with you until the end.

When I started Preciously Me more than 6 years ago, my life was different and I was different. The way it all started was me sitting behind a desk trying to survive the harassment I was going through at work and the boredom of the few tasks that needed to be done there. I remember that as soon as I had a little time, I used to escape browsing the internet and this is how I discovered blogs! It took a while before finally deciding to give it a try myself, mainly because I didn't feel like I could do it. I was so different from all those super bloggers I used to follow, I was just a normal average girl who wanted to share her love for beautiful homes and things that inspired her. I guess I finally did it because I really needed that space to virtually escape from the work I was in and this is how Preciously Me all started. It was the magical online space that allowed me to be myself and slowly slowly gained more confident I even started sharing some diy and projects, I started expressing the creative me which I loved. Because yes, although I've always been a DIYer, truth is that all people who know me will tell you I've never ever been a confident woman. And definitely this blog would have never existed if all this wasn't done behind a screen. That was the magical part of it and I can't even tell you how much I loved it, I loved that I could have a place where I could be the creative me, that person I've always wanted to be and this blog gave me so much rewards! For me, the most amazing rewards were by far your comments and messages! I really can't even tell you how much I appreciated your words and how reading them made my days! Because when you are not a confident person, believe me those words mean the world to you. And it continues to surprise me and brightens up my days when receiving messages, despite all those months of silence. Another reward, was that I've had the chance to see some of my projects featured on famous websites and magazines, which also made me feel joyful and proud. So yes, Preciously Me has been my happy place, that little part of my life where everything was always beautiful and under control.

But to be honest, from a more personal perspective, the last years have been SO challenging for me. My personal life wasn't that precious world that I was sharing here. But as I said, that was the purpose of this blog, to escape from my daily life. So many things happened in those few years, things that affected me and changed me. From grieving to having a child, going through harassment at work where haters literally tried to break me down, not forgetting the 'shitty relationships' that killed the tiniest piece of confidence I could have had left. Because once again, when you struggle with a lack of confidence you put yourself into toxic relationships and accept the unacceptable because you are convinced that anyway you can't get better or that you deserve it. And to make it a bit more difficult and add to the long list, I found out a few months ago that I have a tiny brain tumour (hopefully not cancerous!) that completely messes up my hormones and causes symptoms such as depression, weight gain, fatigue, headaches, hair loss and a lot of more completely not so funny things. I guess the hormonal roller coaster you go through during pregnancy didn't help at all and probably explains why it got even worse after I gave birth. Well, in such a way all those 'not so lovely things' inevitably lead you to depression. Which is kind of funny because I never thought it would happen to me. I grew up with a depressive mother, who used to wake me up in the middle of the night because the window was calling her. So I had to stay with her in dark until those suicidal thoughts would go away... So I know how it is to live with a depressed person, how destructive it can be and I promised myself to never be that. Even tough I loved my mom SO MUCH and I miss her everyday day, I've been fighting all my life not to be like her. I've always tried to be the cheerful and smiling girl because I wanted to be different. But what I've learned now is that you don't chose to be depressed, or better it can happen to anyone. In my case, maybe it is the stacking of all those events that took me into that dark place. I don't know. All I know is that it's so hard to be there being aware of it, knowing that there is something wrong and that you shouldn't feel this way. It's heartbreaking to have friends asking you What happened to you... you completely dimmed out?

Anyway, all this explain the long silence. Even though I wanted to be in that happy place that was this blog, I just couldn't find the energy to share beautiful things here. And the more time went on the more I was thinking that maybe it wasn't the right place for me anymore. I started my fight against depression months ago because, even though my depression wasn't as severe as my mom's one, I don't want my daughter to have a depressive mom. I want her to have a happy mom, I want to be a better version of myself for her. I even engaged a real life changing because I refuse to be someone I don't want to be. I started exercising, going counselling and trying to do more of what makes me happy to feel good. Obviously, there are still A LOT of ups and downs, but I commit myself to be the bubbly girl I was before and I try to fight everyday for that. And one thing I realised is that I miss this place because creating content for the blog used to make me happy.
But as I said before, after a lot of thinking I also understood that Preciously Me isn't the right place for me anymore. Because I am not that girl who sees all that preciosity around anymore. I grew up, I changed and I need a new place that would reflect that. A new blog that would be represents the one I am now. Believe me, it has been a very hard decision to take and it breaks my heart, but Preciously Me is over for me. Today I really need that fresh new start in my life, a blank page that I could fill with more lovely things and also more of me. I guess this is also why it took me so long to write this post. Saying goodbye to something you created, spent so much time on and turn the page isn't that easy.
Preciously Me will stay as it is now for people to come and visit it, if anyone needs to have a look at my older projects or archives. This being my last post, I will not be putting here any links to the new blog that I hope to launch very soon. I will simply let you know through the newsletter for the ones who subscribed and I will also make an update via social media if you follow me on Instagram or Facebook.
Sorry for the long post, but I really felt the need to open my heart to you, who have always been here during this virtual journey and I appreciate massively the support and love that has been shared on this blog. I hope sincerely that you will follow me in my new happy place...

With so much LOVE!

C'est aucun doute la plus longue pause que j'aie eu depuis que j'ai commencé mon blog en 2012 et cela faisait un moment déjà que j'avais envie d'écrire ce post, mais honnêtement je ne savais pas vraiment par où commencer, comme écrire certaines choses sans être trop personnelle et la principale question qui me revenait constamment à l'esprit était Dois-je vraiment continuer à tenir un blog... ?
Je pense donc que ce post sera une réponse à toutes ces questions restées sans réponses, une explication sur ce long silence (et j'essaierai d'être la plus brève possible, c'est promis !) Et oui, ce sera très personnel parce que j'ai besoin et je veux restée vraie avec vous jusqu'au bout.

Quand j'ai commencé Preciously Me il y a de cela 6 ans, ma vie était différente et j'étais différente. La façon dont tout cela a commencé était simplement, moi derrière un bureau qui essayait de survivre au harcèlement que je subissais au travail et à l'ennui mortel des tâches que l'on voulait bien me confier. Je me souviens encore que dés que j'en avais l'occasion, je m'évadais en allant sur internet et c'est ainsi que j'ai découvert l'univers des blogs ! Il m'a fallu un moment avant d'enfin franchir le pas et me lancer à mon tour, principalement parce que je ne pensais pas en être capable. J'étais très différente de ces super blogueuses que je suivais, j'étais juste une fille ordinaire qui voulait partager sa passion pour les beaux intérieurs et ce qui l'inspirait. Je pense que je l'ai finalement fait, parce que j'avais vraiment besoin de cet espace virtuel pour échapper à ce boulot et c'est ainsi que Preciously Me a vu le jour. C'était cet espace en ligne magique qui me permettait d'être moi-même, et petit à petit, en prenant un peu plus d'assurance, j'ai même commencé à partager quelques diy et projets, j'ai commencé à laisser mon côté créatif s'exprimer, chose que j'ai le plus apprécié. Parce que oui, bien que j'aie toujours été une "DIYeuse", la vérité est que ce qui me connaissent vous diront que je n'ai jamais au grand jamais été une femme confiante. Et il est certain que ce blog n'aurait jamais vu le jour, si tout ceci ne se faisait pas derrière un écran. C'est pour moi le côté magique et il m'est difficile de dire à quel point j'aimais ça, j'aimais avoir cet espace où je pouvais être la créative que je suis, la personne que j'ai toujours voulu être et ce blog m'a donné tellement en retour ! Pour moi, la plus belle des récompenses a de loin été tous vos commentaires et messages ! Je ne saurai vous dire à quel point j'ai apprécié vous lire et comment vos mots illuminaient à chaque fois mes journées ! Parce que lorsque l'on manque de confiance en soi, croyez-moi ces messages représentent tellement à vos yeux. Et je suis d'autant plus surprise et heureuse de toujours recevoir des messages, malgré tous ces mois de silence. Une autre récompense que m'a donné ce blog, est que j'ai eu la chance de voir certains de mes projets sur des sites et magazines de renom, ce qui m'a à la fois rempli de joie et rendue fière. Alors oui, Preciously Me a été mon petit havre de bonheur, ce petit coin de ma vie où tout était toujours beau et sous-contrôle.

Mais pour être honnête, d'un point de vue personnel, les dernières années ont été TELLEMENT difficiles pour moi. Ma vie personnelle ne ressemblait en rien à cet univers précieux que je partageais ici. Mais comme je l'ai déjà dit, c'était le but premier de ce blog, échapper à ma routine quotidienne. Il est arrivé tellement de choses ces dernières années, des choses qui m'ont affectée et changée. Passé du deuil à avoir un enfant, en passant par le harcèlement au travail où certaines personnes mauvaises ont littéralement essayé de me briser, sans oublier les "relations amoureuses merdiques" qui ont fini par tuer la moindre petite once de confiance en moi qui aurait pu subsister. Parce qu'une fois encore, quand on manque de confiance en soi, on se met dans des relations toxiques et on accepte l'inacceptable, parce que l'on est convaincue que de toute façon on ne peut prétendre à mieux ou bien qu'on le mérite. Et pour rendre les choses encore un peu plus compliquées, j'ai découvert il y a quelques mois de cela que j'avais une petite tumeur au cerveau (heureusement non cancéreuse !) qui bousille complètement mes niveaux d'hormones et cause des symptômes tels que dépression, prise de poids, épuisement, maux de tête, perte de cheveux et beaucoup d'autres choses tout aussi déprimantes. Je suppose que les hormones qui font des montagnes russes durant la grossesse n'ont rien arrangé et cela explique sans doute pourquoi mon état s'est aggravé après avoir accouché. Et bien, d'une certaine manière toutes ces "choses pas très drôles" vous mènent inévitablement à la dépression. Ce qui est assez drôle en soi, puisque je n'aurais jamais pensé que cela puisse m'arriver. J'ai grandi avec une mère dépressive, elle me réveillait parfois au milieu de la nuit parce que la fenêtre l'appelait. Alors je devais rester avec elle dans le noir jusqu'à ce que ses idées suicidaires passent... Alors je sais ce que c'est que de vivre avec une personne dépressive, à quel point cela peut être destructeur et je me suis toujours promis à moi-même de ne pas devenir ça. Bien que j'aimais ma mère de TOUT MON COEUR et qu'elle me manque énormément chaque jour, je me suis toujours battue pour ne pas être comme elle. J'ai toujours fait en sorte d'être la fille joyeuse et souriante parce que je voulais être différente. Mais ce que je sais maintenant, c'est qu'on le ne choisit pas être déprimé, ou plutôt que cela peut arriver à tout le monde. En ce qui me concerne, peut-être que c'est l'accumulation de tous ces évènements qui m'a mené vers ce côté obscur. Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que c'est encore plus difficile lorsque l'on est conscient de son mal être, savoir qu'il y a quelque chose qui ne va pas et qu'on ne devrait pas ressentir certaines choses. C'est déchirant d'entendre des amis vous demander Qu'est-ce qui t'es arrivée... tu t'es complètement éteinte ?

Bref, tout ceci explique le long silence. Même si je voulais me retrouver dans mon petit havre de bonheur qu'était ce blog, je ne trouvais tout simplement pas l'énergie de partager des jolies choses. Et plus le temps passait, plus je me disais que peut-être cet endroit ne me correspondait plus. J'ai commencé mon combat contre la dépression il y a plusieurs mois de cela car, même si mon état n'est pas aussi sévère que celui de ma mère, je ne veux pas que ma fille ait une mère dépressive. Je veux qu'elle ait une maman heureuse, je veux être une meilleure version de moi-même pour elle. Alors j'ai entamé un vrai changement de vie parce que je refuse d'être quelqu'un que je ne veux pas être. J'ai commencé à faire du sport, suivre une thérapie et à faire des choses qui me rendent heureuse et me font me sentir bien. Il y a encore bien évidemment BEAUCOUP de hauts et de bas, mais je fais tout pour être de nouveau la fille joyeuse que j'étais avant et je me bats pour cela chaque jour. Et ce que j'ai réalisé, c'est que cet espace me manquait, parce que créer du contenu pour le blog me rendait heureuse.
Mais comme je l'ai dit auparavant, après y avoir beaucoup réfléchi j'ai compris que Preciously Me ne me correspondait plus. Parce que je ne suis plus cette fille qui voit de la préciosité tout autour d'elle. J'ai grandit, j'ai changé et j'ai besoin d'un nouvel espace qui refléterait tout ça. Un nouveau blog qui représenterait celle que je suis maintenant. Croyez-moi, ce fut une décision très difficile à prendre et cela me brise le coeur, mais Preciously Me c'est fini pour moi. J'ai aujourd'hui besoin de ce nouveau départ dans ma vie, une page blanche que je pourrais remplir de nouvelles jolies choses et aussi d'un peu plus de moi. Je suppose que c'est aussi pour cette raison qu'il m'a fallu tant de temps pour écrire ce post. Dire adieu à quelque chose que l'on a créé, sur lequel on a passé beaucoup de son temps et tourner la page n'est pas si facile.
Preciously Me restera donc tel qu'il est actuellement pour que les personnes puissent continuer à visiter le blog si besoin pour consulter mes anciens projets ou les archives. Ceci étant mon dernier post, je ne mettrai aucun lien vers le nouveau blog qui devrait, je l'espère, voir le jour très prochainement. Je vous ferai simplement savoir via la newsletter pour ceux qui y sont abonnés et je ferai également une petite mise à jour sur les réseaux sociaux si vous me suivez sur Instagram ou Facebook.
Désolé pour la longueur de ce post, mais je ressentais vraiment le besoin de m'ouvrir à vous, vous qui avez toujours été présents lors de ce voyage virtuel et j'apprécie grandement le soutien et l'amour que j'ai pu partager avec vous sur ce blog. J'espère sincèrement que vous me suivrez dans mon nouveau petit havre de bonheur...

Avec beaucoup d'AMOUR !

Image source

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

15 Responses to "Everything comes to an end"

  • Ladybananas
    16 juillet 2018 - 10 h 04 min

    I have lived with depression for many years now, and I want you to know:
    It comes and goes. So yes, it will probably come back, you will struggle again, sometimes worse than others. But more importantly – it goes. It won’t last. Give yourself a break, allow yourself the time to recover and don’t beat yourself up for not functioning normally. Same as you wouldn’t walk on a broken foot right away – take your time and be kind. I look forward to following you to your new online home 😘

    • Nadia
      7 août 2018 - 17 h 29 min

      Thank you so much for your nice words!!!
      And thank you for sharing your struggle with depression… each day is a fight but above all each day without feeling down is a victory for me.
      I look forward to host you in my new online home :)

  • diane stokes jones
    16 juillet 2018 - 14 h 02 min

    dearest friend — i would love to contact you personally so we can chat one on one.i have gone through the exact same thing and have come out the other side . i know what you are feeling! i had a pituitary tumor (i actually decided to have it removed in 2003 as the meds the endocronologist prescribed to shrink it gave me excruciating headaches – BLEH!!). i know the depression and being « inside your head » with crappy se;f loathing inner dialogue. i have so much to share with you! I hope we can email and perhaps share with each other. you are immensely talented and i have enjoyed your blog and what you have shared deeply. only when we are vulnerable and share our deepest pain are we the most courageous! and that is what truly connects us to one another — not all the pretty stuff! this blog post is everything! it shows your truest character. it has already helped me tremendously!
    sending you much love from North Carolina ….

  • Diane Bélanger
    16 juillet 2018 - 16 h 33 min

    Chère Nadia,

    Bien que je sois vraiment triste de voir cet espace cesser d’évoluer, je comprends tes motiviations et j’admire ton courage. J’ai toujours vraiment beaucoup apprécier le contenu de ton blog. J’ai toujours été impressionnée par ta plume et par la facilité avec laquelle tu t’exprimes tant en français et qu’en anglais. Bonne chance pour la suite des choses. J’ai tout de même hâte de voir ton prochain projet.

    • Nadia
      7 août 2018 - 17 h 31 min

      Chère Diane,

      Un grand merci pour ton message ! Comme je l’ai dit, lire les petits mots de mes lecteurs est de loin ma plus grande satisfaction et motivation !!!
      J’ai hâte de vous accueillir tous dans mon nouveau petit chez moi virtuel…

      A très bientôt !

  • Véronique
    17 juillet 2018 - 1 h 22 min

    Que de délicatesse et de courage dans ces mots.
    Merci de nous avoir charmés au travers de billets si joliment écrits et illustrés.
    Quand je vous ai découverte, j’étais remontée jusqu’aux premiers posts, et bluffée par l’évolution, et l’aasurance en décoration qui avait grandi au fil des mois. Par les choix audacieux et l’inventivité derrière vos diy.
    Vous prouvez à votre tour, malheureusement, que la vie est rarement ce qu’elle paraît à travers internet.
    Bon courage pour cette remontée vers la lumière, et j’ai hâte de découvrir le nouveau blog.
    Merci pour tout

    • Nadia
      7 août 2018 - 17 h 39 min

      Chère Véronique,

      Que dire… Vous qui m’avez si souvent laissé des commentaires et illuminé mes journées, vous cette chère lectrice qui me suit depuis un moment déjà et qui fait partie de ceux qui me donnent la motivation de continuer à partager mon univers en ligne.
      Vos mots me touchent encore une fois, un grand merci du fond du coeur !!!

      Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures !

  • Lovera
    17 juillet 2018 - 8 h 39 min

    Chère Jeune Femme,
    Bravissimo!!!
    Votre franchise et votre courage poussent à l’admiration.
    Du talent , c’est certain… de la sensibilté, à n’en pas douter…
    Une résilience qui va permettre de Vous révéler la délicieuse personne que vous êtes, soyez-en convaincue, je vous prie…le regard des autres ne saura jamais à quel point vous êtes précieuse pour la communauté humaine, seul le tendre regard que vous poserez sur ‘la petite Nadia’ désormais, vous permettra de ne plus avoir besoin du regard des Autres….ces Autres qui sont aussi souvent dans la détresse existentielle.
    Acceptez, je vous prie, la Jeune Femme que vous êtes explorant ce monde et quoique vous fassiez, tout cela est un éventail d’expériences pour mieux vous rencontrer à chaque fois…
    Pour apprendre à marcher , il est indispensable de tomber puis de se relever, puis…à nouveau, n’est ce pas?
    A chaque fois l’on comprend mieux, jusqu’au jour oû l’on a compris et là, l’on ne tombe plus.
    La Vie est une suite d’expériences tout simplement où le jugement n’a pas lieu d’être, peut être comprendre ce que l’expérience a mis en lumière en nous…afin de modifier si cela nous convient, telle ou telle autre facette de notre personalité…
    Aucune grille de lecture ne nous est offerte à la naissance, il nous faut décoder la notre au travers des désirs notre famille, de notre entourage, de la société etc…
    Il me semble que nous avons beaucoup de courage et tant d’autres qualités encore pour nous trouver enfin.
    Et pour cela nous méritons amplement de Nous porter un immense regard de tendresse…cela nous permettra d’en porter un aussi tendre sur les Autres.
    Car nous l’oublions pas, nous sommes tous unis dans un même voyage à bord d’un même Vaisseau…notre belle Terre.
    Pour la précieuse personne que vous êtes, programmez le meilleur pour vous même, et surtout croyez-y car c’est votre droit absolu de Naissance …
    A bientôt de vous rencontrer au travers de votre nouvelle expérience, votre prochain blog , au moment que vous choisirez…

    • Nadia
      7 août 2018 - 17 h 51 min

      Chère Lovera,
      Un GRAND MERCI pour vos mots ! Merci du fond du coeur pour toutes ces pensées positives et je vais tâcher de programmer le meilleur pour moi-même comme vous l’avez dit :)
      Je vous dit à très bientôt…!

  • diane jones
    17 juillet 2018 - 12 h 50 min

    dearest friend — i would love to contact you personally so we can chat one on one.i have gone through the exact same thing and have come out the other side . i know what you are feeling! i had a pituitary tumor (i actually decided to have it removed in 2003 as the meds the endocronologist prescribed to shrink it gave me excruciating headaches – BLEH!!). i know the depression and being « inside your head » with crappy se;f loathing inner dialogue. i have so much to share with you! I hope we can email and perhaps share with each other. you are immensely talented and i have enjoyed your blog and what you have shared deeply. only when we are vulnerable and share our deepest pain are we the most courageous! and that is what truly connects us to one another — not all the pretty stuff! this blog post is everything! it shows your truest character. it has already helped me tremendously!
    sending you much love from North Carolina ….

    • Nadia
      7 août 2018 - 18 h 03 min

      Dear Diane,

      Thank you so much for your message!!! And sorry for the late reply but I was on holiday with my little one…
      Anyway, it really means the world to me to read lovely comments but when I read messages from someone who has been through the same thing, it obviously becomes more personal and touch me even more…
      It’s so nice of you to share your experience with a pituitary tumor and you can obviously email me in private so we can chat.
      Thanks again from my heart!

      With love,
      Nadia

  • Margo
    18 juillet 2018 - 23 h 39 min

    Dear Nadia,

    I love (loved) your blog and am looking forward to your next project! I sincerly wish you all the best. You have such a kind voice (in writing) and the universe you created here was amazing and always managed to capture my attention and make me dream… If you ever visit Belgium, coffee or tea is on me! I have an almost three year old that can entertain your daughter ☺️

    Margo

    • Nadia
      7 août 2018 - 17 h 48 min

      Dear Margo,

      Thank you so much for your lovely words! I look forward to host you soon in my new virtual home :)
      And I will definitely let you know if I come to Belgium, I would be very happy to meet you and your daughter!!!

      With love,
      Nadia

  • Lala
    6 août 2018 - 16 h 46 min

    Je suis tellement désolée de lire ce post, même si ton absence pendant si longtemps m’a fait penser que peut être tout n’allait pas bien pour toi. Je te souhaite une reconstruction solide. Ne t’inquiète pas trop pour ta fille, on a tous des fêlures et on apprend à gérer nos mères! Du moment que tu l’aimes et que tu penses à l’épargner, elle s’épanouira comme une fleur au soleil. Je continuerai à penser régulièrement à toi, grâce à tes belles idées, un peu de magie a pénétré dans la chambre de ma fille avec une jolie porte pour la petite souris. Pense à toi, avance tranquillement dans la vie, change de travail si tu peux et remonte la pente … C’est ce que je te souhaite, tu le mérites. Merci d’avoir donné de ton temps

    • Nadia
      7 août 2018 - 17 h 46 min

      Un grand merci pour ces mots et surtout toutes ces petites pensées positives vis à vis de ma fille.
      C’est vrai qu’en devenant maman tout ce qui nous importe c’est le bien être de nos enfants, les épargner au maximum de ce qui pourrait leur faire du mal… mais quoi que l’on fasse on a toujours ce sentiment de ne pas être à la hauteur, d’échouer quelque part alors que comme tu l’as si bien dit, on oublie qu’avec de l’amour ils s’épanouissent souvent comme des fleurs au soleil. J’espère qu’il en sera de même pour fille, en tout cas je fais tout pour.
      Et je suis ravie d’avoir apporté un peu de magie dans la chambre de ta petite puce :)
      A très bientôt je l’espère sur le nouveau blog !

Leave a Precious Comment